Nouvelles du dépanneur

Bonjour à tous,

Beaucoup d’informations ont circulés concernant le dépanneur depuis quelques semaines, avec raison. Je prends le temps de vous écrire aujourd’hui pour mettre un peu d’ordre dans ce qui circule afin que tous aient la bonne information dans un souci de transparence.

Comme la majorité êtes déjà au courant, le dépanneur se finance en partie par les recettes de ses ventes, et en partie par une subvention de la municipalité. Le dépanneur ne pourrait pas être indépendant financièrement car les profits réalisés ne couvrent pas le coût des salaires et des dépenses liées à son fonctionnement. La municipalité réservait jusqu’en 2019 une subvention de 10 000$ au dépanneur, subvention qui est passée à 13 000$ en 2020 mais qui a été bonifiée dû à la perte de revenu associé à la pandémie et aux repas du jeudi midi.

La municipalité a fait un sondage concernant cette subvention, les réponses ont été positives quant à la volonté de la population de garder le service, à condition que le coût par compte de taxe reste raisonnable. Le conseil a bien compris cette volonté et travaille en ce sens. Toutefois récemment, un nouveau défi s’est présenté : le remplacement de notre gérante Mme Louise Gagnon qui prendra sa retraite sous peu. Mme Gagnon, qui était à l’emploi du dépanneur depuis ses débuts, s’occupait de la gérance, de la caisse, de la poste, de la comptabilité, de la réception des commandes ainsi que plusieurs autres tâches afférentes. Il s’agit d’un poste clé important pour l’organisation, qui n’est pas facile à combler vu les tâches exigées et le taux horaire limité qui peut-être versé par le dépanneur selon ses capacités financières.

M. Éric De Courval, responsable du dépanneur au niveau du conseil municipal et président du C.D.É./Comité du Dépanneur, ainsi que les gens du dépanneur, ont fait des démarches en vu du remplacement de Mme Gagnon, toutefois au dernier conseil municipal aucun remplaçant n’avait été trouvé pour le poste. C’est la raison pour laquelle M. De Courval a évoqué la possibilité de changer le fonctionnement actuel du dépanneur. Sans gérant(e), il n’était pas possible de continuer d’opérer le dépanneur dans sa forme actuelle. Plusieurs rumeurs ont alors circulées à l’effet que la municipalité allait fermer le dépanneur. Nous aimerions être clair avec tous concernant la fermeture du dépanneur, ni la municipalité, ni le CDÉ ni le Comité du Dépanneur n’ont eu l’intention de fermer le dépanneur, toutefois s’il est impossible pour le Comité de Développement Économique via le Comité du Dépanneur de trouver du personnel pour combler nos postes en respectant notre capacité de payer, des choix peut-être déchirants devront être pris. Il y a trois défis primaires continuels pour maintenir le service du dépanneur :

  • La capacité de payer des contribuables et de la municipalité
  • La disponibilité de ressources humaines qualifiées pour combler nos postes salariés en respectant notre budget
  • La disponibilité de nos bénévoles pour la préparation des mets du Petit Café, de la caisse, etc.

Lorsque l’un de ces points devient fragile, le service du dépanneur devient fragile également. Et bien que nos bénévoles fassent un travail extraordinaire, nous ne pouvons leur imposer des heures de travail ou des tâches spécifiques récurrentes, nous nous fions donc à leur générosité et leurs disponibilités. Même nos employés font régulièrement du bénévolat en dehors de leur travail parce qu’ils croient en notre organisme. Bien que nous aimerions garder ce service ouvert encore longtemps, nous ne forcerons jamais un bénévole à travailler en dehors de sa volonté, encore moins en disant que sinon nous devrons fermer le service. De plus, les salaires offerts ne sont pas des plus attirants, suivant notre capacité de payer, pour les travailleurs rémunérés.

Mais bonne nouvelle, Mme Claude Gagnon s’est offerte et a été retenue pour s’occuper du poste de gérante du dépanneur. Nous avons donc pour l’instant les ressources nécessaires afin de garder notre service disponible, ce qui est une excellente nouvelle. Donc aucun changement au dépanneur n’aura lieu suite à la retraite de Mme Louise Gagnon. Évidemment les défis que nous vivons seront toujours présents et il est important que toute la communauté participe à relever ces défis lorsqu’ils se présenteront.

En terminant, je tiens à remercier en mon nom et celui du Conseil Municipal Mme Louise Gagnon pour ses nombreuses années de services et sa dévotion au service du dépanneur. Mme Gagnon a toujours été au-delà de l’exigence de son poste afin de garder ce service. Nous lui souhaitons une excellente retraite et lui levons notre chapeau pour ces années de loyaux services.

Je tiens également à remercier notre nouvelle gérante Mme Claude Gagnon, M. Bernard Philipps, nos employés ainsi que tous les merveilleux bénévoles qui font un travail incroyable pour maintenir ce service. Si vous croyez au dépanneur et que vous voulez continuer de profiter de ce service, la meilleure chose que vous pouvez faire est de venir encourager nos talentueux(ses) travailleurs en venant acheter chez nous, dans votre dépanneur, vous ne serez pas déçu je vous le confirme!

Bonne fin de journée!

Marc-André Gosselin, Maire

La fête de l’Halloween pourra avoir lieu suivant certaines recommandations

Bonne nouvelle pour nos petits, la fête de l’Halloween pourra avoir lieu cette année, suivant certaines règles évidemment. Voici un résumé des règles jusqu’à maintenant :

  1. Les enfants – et leurs parents, pour les plus jeunes – devront circuler uniquement en compagnie des membres de leur maisonnée ;
  2. Dans la mesure du possible, les enfants devront récolter les bonbons et friandises placés à un endroit situé à 2 mètres des occupants de la maison visitée ;
  3. En aucun cas les enfants ne devront entrer dans des maisons.

Ces trois conditions sont les principales, mais d’autres devront être suivies lors de la collecte. Notons que :

  • les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 ou qui sont en isolement ne doivent pas participer ;
  • le circuit de collecte de bonbons devra se limiter au quartier entourant le domicile des participants. Les municipalités sont invitées à assurer la fluidité de la circulation sur les trottoirs, par exemple en indiquant le sens de la circulation ;
  • les personnes devront toujours respecter la distance de 2 mètres avec les autres, porter un couvre-visage et s’abstenir de chanter ou de crier devant les personnes chez qui elles se rendent ;
  • le lavage des mains est recommandé avant le départ et au retour à la maison.

Aucun « party » ni rassemblement privé ne sera toléré.

Le premier ministre a été catégorique : il n’est pas question de faire des « partys » ou des rassemblements privés d’Halloween. Cette année, l’Halloween est réservée aux enfants qui vont de porte en porte. Le Dr Arruda a rappelé que les rassemblements font déjà l’objet d’une interdiction dans les régions au niveau d’alerte maximale (rouge).

Voir le communiqué officiel pour plus d’informations : https://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/communique-2379/

Voilà, j’espère que ceci mettra un peu de baume sur la situation actuelle pour nos enfants. Concernant le “quartier” pour notre municipalité, il va sans dire que le périmètre urbain (village) sera considéré dans son entièreté comme le quartier dans le cadre des recommandations, vu sa superficie.

En espérant que tous travailleront à rendre cette fête le plus agréable possible pour nos enfants et qu’il n’y aura pas d’écarts de conduite qui pourraient pénaliser nos petits pour d’autres fêtes, nous vous souhaitons une belle journée!

 

Marc-André Gosselin, Maire

 

Fête de l’Halloween

Bonjour à tous,

On me demande depuis quelques jours la position que prendra la municipalité par rapport à la fête de l’halloween. Il va sans dire que pour la municipalité, respecter les consignes de la santé publique est une obligation morale et légale. Ainsi ce sera la santé publique qui indiquera les mesures à prendre cette année pour cette fête, et les autres fêtes également. Il est du devoir de chaque citoyen de respecter les règles mises en place afin de s’assurer de la sécurité de tous. Nous attendrons donc les directives et nous vous les communiquerons dès qu’elles seront disponibles, toutefois nous serions très surpris que la fête ait lieu de manière traditionnelle, il faudra donc user de créativité cette année.

Merci à tous pour votre compréhension et votre patience.

Marc-André Gosselin, Maire

Premiers répondants

Vos Premiers Répondants ont repris du service depuis quelques jours.

Pour répondre aux exigences du Ministre de la santé, ils doivent prendre différentes précautions avant de se rendre chez la personne qui a contacté le 911 au préalable.

Soyez assurés qu’ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour vous venir en aide 24 h sur 24 h.

Gaétane Trudel